news

Debate on AI on TV LN 24

Our CEO Segolene Martin was invited to explain Artificial Intelligence and Machine Learning, and their current developments in the Belgian economy and society

Our CEO Segolene Martin was invited by Journalist Martin Buxant to debate with Louis Michel, former European Commissioner and Laurette Onkelinx, former Minister, during their talk show "Chez Laurette et Louis" on TV Channel LN24. The main topic of the show was Artificial Intelligence.

Segolene explained what are Artificial Intelligence and Machine Learning, and their current developments in the Belgian economy and society. The discussion included topics such as the latest applications of AI in the society, the implications for the future of jobs, the situation of Belgium in the world race for AI. Segolene Martin emphasized the role, not only of Belgium, but also of the European Union to coordinate investments, efforts and regulation.

Louis Michel expressed his concerns regarding the preparedness of the public sector. He mentioned the challenges and speed of development of Artificial Intelligence, and the questions raised in terms of accessibility, privacy protection, ethics and misuse of the technology.

Laurette Onkelinx mentioned that there is an absolute need for training of workers and professionals to be able to take advantage of the AI revolution.

Segolene Martin explained that the fact that AI can be misused should not overshadow the numerous benefits of AI for the society and for businesses as a whole. The use of AI for health, an area in which Kantify has just announced a major discovery, is an excellent example. She explained that one major key is the regulation and that there are many efforts done in Europe to ensure that the regulatory framework is adapted to ensure regulation takes these challenges into account. Kantify is actually at the forefront of AI ethics and transparency and believes that a trustworthy AI is possible through the efforts of both the public and private sectors.


French version

Notre CEO, Ségolène Martin, a été invitée par le journaliste Martin Buxant, pour débattre avec Louis Michel, ancien Commissaire Européen et Laurette Onkelinx, ancienne Ministre, à l'occasion de leur émission-débat "Chez Laurette et Louis" sur la chaîne de télévision LN24. Le sujet principal de l'émission était l'intelligence artificielle.

Ségolène a expliqué ce que sont l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique, ainsi que leurs développements actuels dans l'économie et la société belge. La discussion a porté sur des sujets tels que les dernières applications de l'IA dans la société, les implications pour l'avenir des emplois, et la situation de la Belgique dans la course mondiale à l'IA.

Ségolène Martin a mis l'accent sur le rôle non seulement de la Belgique, mais également de l'Union européenne dans la coordination des investissements et de la réglementation.

Louis Michel a exprimé ses préoccupations quant à la préparation du secteur public face aux changements introduits par l'IA. Il a mentionné les défis en termes d'accessibilité, de protection de la vie privée, d'éthique et de mauvaise utilisation de la technologie.

Laurette Onkelinx a déclaré qu'il était absolument nécessaire de former les travailleurs et les professionnels pour pouvoir tirer parti de la révolution de l'IA.

Ségolène Martin a expliqué que le fait que l'IA puisse être mal utilisée par certains ne doit pas occulter les nombreux avantages de l'IA pour la société et les entreprises. L'utilisation de l'IA pour la santé, domaine dans lequel Kantify vient d'annoncer une découverte majeure, en est un excellent exemple. Elle a expliqué qu'un des éléments essentiels est la réglementation, et que de nombreux efforts étaient déployés en Europe pour adapter le cadre réglementaire et garantir que la réglementation tient compte de ces défis.

Kantify est en effet à la pointe en teerme d'éthique et de transparence de l'IA et estime qu'une intelligence artificielle digne de confiance est possible grâce aux efforts conjoints des secteurs public et privé.